[Etude] Le vocabulaire utilisé par les entreprises pour parler diversité .

27 juin 2016

Nos équipe ont analysé le vocabulaire utilisé par les entreprises en France dans leur communication digitale sur la diversité.

  1. La méthode

Pour réaliser cette étude, nous avons répertorié les pages internet de 90 entreprises en France allant de 200 à plus de 200.000 salariés à travers le monde.
Seuls les éléments de communication directs ont été pris en compte, les documents téléchargeables ne sont pas inclus dans l’analyse.

Des variables ont été renseignées pour chacune des entreprises :
– Nombre de salariés dans le monde
– Ancienneté de l’entreprise
– Secteur d’activité

Au total, ce sont plus de 55000 mots qui ont été analysés statiquement.
Pour réaliser l’analyse statistique, nous avons utilisé le logiciel R. et plus spécifiquement du module R.TeMiS

2. Les résultats

Les termes les plus récurrents:

stat_lexicale

 

Viennent ensuite les termes « homme », « social », « intégration » et de façon moins fréquentes « discrimination » et « compétence ». Ces résultats montrent très clairement que les sujets sur lesquels il y a le plus de communication sont ceux du handicap et de l’égalité femmes-hommes.

La récurrence du mot « engagement » témoigne de l’importance de ces sujets dans la stratégie des entreprises qui formalisent souvent leurs objectifs à travers des engagement sur des résultats à moyen terme.

A noter l’absence des mot « inclusion » et « équité » dans les terme les plus récurrents.

Les différentes analyses réalisées sur les variables ne permettent pas d’apporter des éléments de différenciation sémantique.

Cette analyse démontre une homogénéité de la communication de la part des entreprises. La grande majorité utilise des termes similaires pour décrire leurs activités sur la promotion de la diversité, la lutte contre les discriminations et l’égalité des chances.

L’analyse de la sémantique pour chaque entreprise montre certaines exceptions. Quelques une se différencient de façon assez nette par le vocabulaire utilisé. Par exemple, les termes « inclusion », « égalité » ou « discrimination » sont utilisés de façon plus importante par quelques entreprises dans leur communication.

Conclusions

La communication des entreprises en matière de diversité, d’égalité des chances et de lutte contre les discriminations montre une uniformité dans le choix du vocabulaire utilisé.

Les principales actions qui font l’objet d’une communication sont celles sur les personnes handicapées et celles sur l’égalité femmes-hommes.

La taille, l’ancienneté et les secteurs d’activité ne font pas ressortir de spécificités.

Certaines entreprises semblent essayer de tirer profit de cette uniformité en utilisant un vocabulaire volontairement différent.
Il ressort en définitive que les entreprises en France pourraient tirer parti de manière plus importante d’une approche singulière pour que leurs actions apparaissent comme une valeur ajoutée significativement différente de leurs concurrents.

Enfin, la majorité des discriminations ne ressortent pas de la communication alors qu’elles font l’objet de tensions régulières dans la société comme l’actualité en témoigne.

Contact:

etienne.allais@entre-autre.fr – 0140359316