Inégalités salariales hommes – femmes : Google répond aux accusations

18 avril 2017

Accusé de moins bien payer ses employées femmes par rapport aux hommes, Google se défend et explique sa méthodologie pour assurer l’égalité des salaires à poste équivalent.

« Google réalise des analyses annuelles rigoureuses pour que nos pratiques salariales concordent avec notre engagement d’égalité des salaires ». Accusé par le Département du Travail des États-Unis de ne pas payer autant les femmes que les hommes à des postes égaux, Google a publié un article sur son blog pour défendre sa position et assurer que l’égalité des salaires était l’une des ses principales priorités.

La firme de Mountain View précise tout d’abord avoir « été prise de court par cette affirmation » et met en avant sa méthodologie pour s’assurer de l’égalité des salaires dans chaque catégorie d’emplois. Ladite méthodologie est qualifiée « d’extrêmement scientifique et fiable » et bénéficierait d’un intervalle de confiance supérieure à 95 %.

Comment ça marche ?

La méthode de Google consiste à proposer chaque année une évaluation de rémunération pour chaque salarié en prenant en compte le salaire de base, les bonus et l’équité. Ce calcul se base sur le rôle de la personne, le niveau de qualification, le lieu de travail ainsi que sur l’efficacité actuelle et récente de l’employé. L’entreprise précise que les analystes chargés de réaliser cette appréciation n’ont pas accès aux informations sur le genre des salariés.

Une fois que les calculs ont été faits, ils observent les résultats dans toutes les catégories d’emplois pour confirmer que les rémunérations ajustées ne présentent aucune différence statistiquement significative entre les hommes et les femmes.

Fin 2016, Google a analysé 52 catégories principales d’emplois sans trouver la moindre trace de différences salariales entre les genres. La firme de Mountain View précise d’ailleurs que chaque employé peut réclamer une enquête plus approfondie s’il n’est pas rassuré.

Google est très confiant en sa méthodologie et celle-ci est d’ailleurs mise à disposition des autres entreprises souhaitant l’appliquer. En outre, le géant du web a même étendu cette manière de procéder pour s’assurer de l’égalité entre les différents groupes ethniques et couleurs de peau aux États-Unis.

Source: http://www.frandroid.com/marques/google/422442_inegalite-salariale-homme-femme-google-repond-aux-accusations