En musique : “You don’t own me”

Dès 1964, Lesley Gore chantait :

« Tu ne me possèdes pas, je ne suis pas l’un de tes nombreux jouets
Tu ne me possèdes pas, ne me dis pas que je ne peux pas aller voir d’autres garçons
Et ne me dis pas quoi faire
Et ne me dis pas quoi dire
Et s’il te plaît, quand je sors avec toi
Ne me mets pas en valeur »

En 2015, le New York Times qualifiera la chanson “d’incroyablement rebelle” pour cette chanson qui deviendra rapidement une source d’inspiration pour le féminisme de la fin des années 60.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *