Idée de lecture : « Déchéance de rationalité » de G.Bronner

Pour être direct, ce livre entré dans mon top 3 dès les premiers chapitres. Gérald Bronner, professeur de sociologie, spécialisé dans l’étude des croyances collectives, a cette capacité à mettre en cohérence de façon accessible des choses très complexes.

Il nous emmène dans une expérience inédite : essayer de ramener de la rationalité dans des esprits radicalisés !

On y apprend de nombreuses choses sur notre cerveau, sur sa capacité à croire l’impensable, à s’accrocher à des croyances mais aussi comment la science peut remettre de rationalité dans tout ça.

Ses expériences nous interrogent forcement sur notre rapport à l’altérité et ouvrent des champs d’actions enthousiasmants !

Etienne Allais

Voici le résumé sur le site de l’éditeur (
https://www.grasset.fr/decheance-de-rationalite-9782246812807 )

Le monde est devenu fou, nous le constatons tous un peu chaque jour. Nous sommes accablés par un déferlement continu de fake news et de théories du complot, par la haine ordinaire sur les réseaux sociaux, par la radicalisation des points de vue, au quotidien, en famille, sur les routes, au travail… D’une façon générale, le ton monte, dans un mélange de fébrilité, de versatilité, et sans grand respect pour l’Autre.
La situation est telle que la défense de la rationalité dans le débat public est souvent inaudible, voire impensable. Raisonnable, vous avez dit raisonnable  ? Ce livre apparaîtra donc comme une provocation. Il propose de comprendre notre impuissance contemporaine face à ce que beaucoup appellent la post truth society, en nous invitant à pénétrer dans les coulisses de cette folie collective.
Gérald Bronner nous invite notamment à constater les dérives d’un certain monde intellectuel et à rencontrer avec lui les jeunes du premier centre de «  déradicalisation  » français à Beaumont-en-Véron qu’il a suivis durant plusieurs mois. Comment «  rendre à la raison  » de jeunes gens qui ne sont pas malades en général, mais fanatiques ? Comment entrer dans leur mode de pensée et les arracher à l’idéologie ? D’une rencontre avec le Président de la République en passant par des échanges avec Jean-Marc Rouillan le fondateur d’Action directe, d’une scène de la vie quotidienne au récit de la fin d’une secte millénariste, Gérald Bronner nous propose d’analyser cette situation délirante et de nous guider vers une lumière relative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *