Prévenir le racisme et les discriminations raciales au travail

Voici quelques conseils pour concrètement avancer sur le sujet :

1- En parler de façon continue et répétée à sa direction pour qu’elle s’engage et mette les moyens nécessaires. Quelques arguments :

  • L’absence de remonté de cas ne signifie pas absence de cas. C’est surtout relatif à la confiance qu’on a envers l’entreprise dans sa capacité de traiter réellement le problème.
  • Parler de racisme ne va faire augmenter les cas de racisme dans l’entreprise mais simplement permettre de mieux les identifier et les prévenir.
  • La multiplication des mouvements, notamment sur les réseaux sociaux, fait que l’entreprise risque chaque jour un peu plus de se confronter à un bad buzz sur le sujet. Mieux vaut prévenir que guérir.
  • Les entreprises à qui c’est arrivé regrettent ne pas avoir mené plus d’actions avant la plainte ou le bad buzz et doivent redoubler d’efforts après coup.
  • L’impact sur les victimes est multiple, perte de confiance, sentiment d’être exclu de l’entreprise, culpabilité, colère… Et de nombreux talents peuvent partir à cause de ces raisons sans jamais le mentionner.
  • L’Etat n’est certes pas le meilleur exemple en la matière mais ce n’est pas une raison pour ne pas agir.

2- Formaliser

  • Inclure la question de la prévention du racisme et des discriminations raciales dans les accords diversité et égalité des chances.

3- Evaluer / Mesurer

De nombreuses actions sont réalisables pour évaluer et mesurer le racisme et la discrimination raciale au travail :

  • L’auto-testing. voir : https://entre-autre.fr/testing/
  • Les statistiques sur le patronyme pour mettre en évidence les inégalités dans la carrière en raison de l’origine. (Sur ce sujet, me contacter pour une présentation de la réglementation à respecter)
  • Les statistiques sur le patronyme pour mettre en évidence les inégalités dans le recrutement. (Idem)
  • La mise en place de questionnaires de ressenti des discriminations en interne. (Idem)

4 – Sensibiliser / Informer

  • Faire des campagnes de sensibilisation (affiches, vidéos, flyers…) sur l’impact des stéréotypes ethno-raciaux dans nos actes et décisions.
  • Organiser une conférence sur la prévention du racisme qui permette de déculpabiliser des stéréotypes et d’inciter à agir au quotidien.
  • Faire rappeler fréquemment par les voies qui portent en interne que le racisme n’a pas sa place dans l’entreprise.
  • Faire témoigner des rôles-modèles qui parlent de comment ils/elles ont du dépasser les préjugés ethno-raciaux dans leurs carrières.

5 – Former

  • Inclure la question du racisme dans toutes les formations existantes sur les biais inconscients, les diversités ou l’inclusion.
  • Mettre en place des ateliers pratiques : “Réagir face à une situation de racisme en tant que manager” ou “Que faire face à une remarque raciste de la part d’un client”….

Et bien d’autres choses encore !!

Tous ces éléments font partie de l’offre d’entre-autre. N’hésitez pas à me solliciter.

Etienne Allais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *